Our Recent Posts

Archive

Tags

la famille de Perron s’agrandit!


Perron n’est plus calidifontain ! Enfin, il ne l’est plus exclusivement, puisqu’un troisième club vient gonfler les rangs liégeois : le DGHN. Le premier d’une longue série à rejoindre Perron ?

À réaliser de tels performances, on pouvait se douter que le projet Perron allait très vite séduire d’autres formations du coin. Et les Calidifontains étaient justement demandeurs, clamant haut et fort (et à juste titre, visiblement) que « l’union fait la force ». Olivier Haquet et ses acolytes peuvent donc désormais se réjouir : le DGHN, basé à Grâce-Hollogne, a accepté de rejoindre leurs rangs.

Longue réflexion

Une décision qui ne vient pas d’un coup de tête, mais plutôt d’une longue réflexion, comme l’explique Laurent Lardinois, président du DGHN. « Olivier Houart, l’un de mes coaches, connaissait bien Olivier Haquet, pour avoir longtemps nagé avec lui. Ils nous ont alors contactés, pour nous proposer de les rejoindre dans cette aventure. On a trouvé le projet intéressant, surtout sur le plan sportif, mais on voulait avoir quelques garanties tout de même. On ne désirait pas se faire aspirer totalement par Perron, le DGHN devait garder quelques libertés, notamment au niveau de notre école de natation. Lorsque l’on a rencontré le comité de Perron, il y a quelques mois, on a très vite été charmés. Ils nous ont donné les assurances que l’on cherchait, donc on a foncé. »

Et on peut le comprendre, tant les deux clubs semblent à des années-lumière au niveau des performances. D’ailleurs, les Grâcieux-Hollognois ont été quelques peu surpris de voir débarquer l’un des clubs les plus en vogue sur la scène nationale. « C’est très flatteur pour nous, il faut le reconnaître », explique le président. « Vous savez, on est un petit club familial, avec moins d’une dizaine d’enfants à chaque compétition. Au sein de Perron, le DGHN sera clairement le Petit Poucet. »

Bénéfique

En effet, le club de Laurent Lardinois aura tout à apprendre de ses nouveaux partenaires de compétition. Mais cela ne peut être que bénéfique à ses jeunes. « L’épanouissement de nos enfants, c’est véritablement notre cheval de bataille. Tout ce que l’on fait, c’est dans l’intérêt de nos gamins, pour les aider à réaliser leur potentiel. À ce niveau-là, on a pu se rendre compte que nous partageons la même vision des choses avec Perron. Une telle association nous a donc semblé on ne peut plus logique », analyse le Liégeois.

Mais ce n’est pas le seul avantage d’un tel regroupement. On ne cessera jamais assez de le dire, mais il y a, en Wallonie, un manque criant d’infrastructures. S’entraider de la sorte permet donc de résoudre, en partie, ce problème. « On n’est pas armés comme il le faut à ce niveau-là. Des piscines, ça ne court pas les rues, et encore moins celles de qualité. La saison passée, on est tombé six fois en panne. Perron va donc aider les trois clubs au niveau des installations. En plus, évidemment, de nous faire bénéficier de leur expérience, que ce soit dans et hors de l’eau. Franchement, je pense que tout le monde sort gagnant. »

Enfin, cette adhésion offre un joli coup de pub au club liégeois, et cela pourrait amener d’autres clubs à franchir le pas. « Je pense que cela pourrait apporter un déclic. On leur accorde tout de même notre confiance, ce qui n’est pas rien. Cela montre à tout le monde que Perron est à prendre au sérieux, et qu’y adhérer permet de franchir un palier. D’ailleurs, je suis vraiment emballé de commencer les compétitions », conclut Laurent Lardinois.

Address

Au Chession, 8 Embourg Belgium 4053

Contact

Follow

+32 491 152 133

©2018 by Embourg Natation. Proudly created with Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now